Interviews - Le Diable est de retour...

Voila, nous inaugurons un mois de Mars qui sera totalement dédié a la décennie de making qui viens de s’écouler. Plusieurs choses vous serons proposée, et nous vous les dévoilerons en temps et en heures.


Ce soir, c’est l’interview de l’un des plus célèbre makeur de la communauté, qui aura marqué son époque de son emprunte. El Diablo nous à fait le plaisir de nous accorder du temps, pour parler passé, présent mais surtout avenir avec de grosses annonces à la clé...



Pandora : Certains voient en toi une légende vivante, d’autre un vague nom qu’on leur rappelle de temps a autre au cours de débats inextinguibles... Pour commencer, peux-tu nous dire qui est El Diablo ?


El Diablo : Eh bien déjà, je suis à des années lumières de me considérer comme une légende vivante. Cela me fait d’ailleurs un peu sourire de confronter le terme "légende vivante" à ma vie de tout les jours qui est finalement assez classique.


Disons que j’ai toujours eu une passion : celle de créer, et finalement, peu importait le support. J’ai commencé par écrire des romans, ensuite, pendant quelques années, j’ai piqué la caméra de mes parents pour réaliser des films que je tournais seul ou avec des potes. Puis l’informatique est arrivé, et avec, toutes que les possibilités que cela ouvrait en terme de créativité. Réaliser des jeux-vidéos était un peu comme un rêve de gamin, et ça a très vite pris une grande place dans ma vie de l’époque.
La suite de l’aventure, vous la connaissez...


Sinon, histoire de briser la légende, vous pouvez mettre sur mon CV : spécialiste en créations inachevées et en sites Internet qui ne durent jamais très longtemps (et en +, c’est vrai !) ;-)


- Tu as été le premier à "innover" sur RM, le premier à chercher à aller au delà de ce que l’on en faisait à l’époque...Dans quel état d’esprit te trouvais-tu il y a 10 ans au moment de travailler sur Dark Soul.. ?


Le making était un moyen pour moi de fuir la réalité, et Dark Soul, c’était exactement ça. Je n’étais pas bien dans ma peau à l’époque et comme j’étais incapable de me jeter par une fenêtre, eh bien je le faisais virtuellement en inventant un monde extrêmement sombre. On pourrait vraiment faire une psychanalyse de ma personne en décortiquant Dark Soul, c’est assez surprenant.


D’ailleurs, ce qui vraiment étrange, c’est que j’ai vraiment l’impression d’avoir vécu certaines scènes du jeu. J’y ai tellement donné de ma personne qu’à certains moments, je n’arrivais plus à faire la différence avec la réalité. Ca fait un peu peur quelque-part, mais je suis quand-même heureux d’être passé par là.



- Avec Don Miguel, tu es certainement le maker qui a le plus marqué la communauté. Comment expliques-tu ton absence depuis plusieurs années ?


Déjà, tout est relatif. D’une part, beaucoup de makers ont tout autant, si ce n’est plus marqué la communauté que moi, et puis je ne suis pas non plus absent depuis 10 ans puisque j’avais participé à RQ8 qui date, si je me souviens bien, de 2007.


Après, comme pour beaucoup d’ancien makers, mon absence s’explique par tout un tas de raisons très "terre-à-terre" avec notamment la fin des études et l’arrivée sur le marché du travail. Je pense qu’il y avait également cette volonté de retourner en quelque-sorte à la civilisation. Comme je l’ai déjà dit, le making était à l’époque un moyen pour moi de m’enfermer dans un monde virtuel, et quelque-part c’était sûrement un moyen de fuir certaines réalités. J’ai beaucoup évolué sur ce plan, je devais prendre ma vie en main, c’était nécessaire.


Quel est le plus lointain souvenir que tu aies de la communauté ?


Mon premier souvenir concernant la création de jeu, ce n’est pas RPG Maker, ni The Game Factory d’ailleurs. Mon premier souvenir, c’est un logiciel qui s’appelait Klick&Play et qui était en fait l’ancêtre de The Game Factory. A l’époque, je n’avais pas Internet et c’était un ami qui m’avait prêté le CD du logiciel. Je me souviens avoir passé tout un été dessus. J’avais réalisé un jeu qui s’appelait Strange Lifes (et qui est resté inachevé bien sûr ^_^) et qui était une sorte de mélange entre Plates-formes et Aventure, avec tout un tas de mini-jeux. Et d’ailleurs, pour la petite histoire, ce jeu faisait partie de la série Another World : il précédait normalement Ultimate Dream.


Bref, il n’était pas vraiment question de communauté à l’époque, mais c’est comme cela que j’ai ensuite connu TGF avec lequel j’ai réalisé une première démo d’Ultimate Dream. On était en 1999 si je me souviens bien. J’avais alors présenté le jeu, sans trop de conviction, à Phantom (que je salue au passage, même si ça m’étonnerait qu’il fréquente encore des sites de making), le webmaster de Phantom Softwares, un site j’avais trouvé par hasard sur le net.
Et là : surprise, il me dit qu’il aime bien le jeu et il le met immédiatement en ligne sur son site. C’est grâce à tout cela que j’ai rencontré l’une de mes plus vieille connaissance du web : Cornemuse, et c’est ce qui m’a convaincu de lancer mon propre site qui s’appelait alors "Le site perso de El Diablo" (quel nom pourri !), prémices de RPG Dimension.



C’était comment à l’époque ?


Il y avait peut-être plus d’engouement qu’aujourd’hui. Le making n’était pas trop connu à l’époque et les logiciels de la gamme "RPG Maker" étaient largement sous-exploités. Tout était à faire, ce qui suscitait pas mal d’enthousiasme au sein de la communauté.
Et puis je me souviens que sur RPG Dimension et Makers Far Place, il y avait un noyau de personnes qui étaient vraiment soudées entre elles. Le forum était l’endroit où tout le monde venait se retrouver et où, très souvent, les conversations ne se limitaient pas qu’aux jeux-vidéos.
Maintenant, je dis ça, mais ce doit également être le cas sur les sites actuels. Mais là, je ne peux pas trop juger...


Dark Soul, va rester l’œuvre que tu auras laissé à notre communauté. Pour toi, que représente-t-elle ?


Déjà, je t’arrête de suite, puisqu’il n’y a pas que Dark Soul que j’ai développé. Après, il y a assez peu de jeux que j’ai rendu public, mais bon, quand-même...
En ce qui concerne Dark Soul, c’est particulier...


Je suis heureux qu’il ait pu avoir un certain succès, mais en même temps, c’est un jeu que j’ai fait avant tout pour moi car j’avais besoin à l’époque de quelque-chose vers lequel je pouvais évacuer mes pensées négatives. J’avais besoin de cet échappatoire...



Quelle part de toi se trouve dans ce jeu ?


La part de moi qui a tendance à s’auto-détruire quand ça ne va pas. Mes proches ne s’en rendent pas compte car j’intériorise énormément, mais très souvent, ça bouillonne à l’intérieur. A l’époque, j’avais une vision très négative de ma personne et cela dans beaucoup de domaines. Plus le temps passait, plus cela empirait...
C’est cette part de moi qui se trouve dans Dark Soul...


Si je te parle d’Okius, Maker Far Place, Black Sword, ça t’évoques quoi ?


Ça m’évoque justement ce que tu appelles l"époque". J’ajouterais d’ailleurs à ta liste "RPG Bahamut" qui d’ailleurs existait avant RPG Dimension.
Quelque-part, c’était une bonne époque où beaucoup de liens entre beaucoup de personnes s’étaient créés.
Les choses ont bien changé maintenant, mais bon, il est normal que les personnes évoluent et que chacun prenne la direction qui lui convient le mieux.


Tu n’ouvres plus du tout RM maintenant ?


Mais si mais si, détrompe-toi. La seule différence, c’est que je ne me fixe absolument aucun objectif.
Par exemple, ces derniers mois, j’ai complètement retravaillé Gateway To Heaven pour m’amuser. Le jeu est d’ailleurs quasiment terminé. J’ai également repris Légende Inachevée que j’aimerais quand-même finir un jour.
Et puis, crois-le ou non, j’étais même motivé pour reprendre Dark Soul à moment donné : j’avais scénarisé tout une première partie du second chapitre.
En fait, j’ai tellement de jeux en cours, que je sais plus quoi faire ;-)


Ta dernière participation remonte à Orange Salvifique, qu’est ce qui te pousserais à revenir dans le giron du making de nos jours ?


Rien de spécial puisque j’ai déjà pris la décision d’y revenir.
Cela va très probablement se faire par le biais d’un site Internet qui sera complètement différent de ce qui existe déjà. Je suis encore en train d’y réfléchir mais disons que ce sera un mélange entre site communautaire, moteur de recherche, avec tout un tas de fonctionnalités inédites dédiées à la créativité des internautes. D’ailleurs, le site Internet va s’appeler Creative Gamers et le nom de domaine est déjà réservé : http://www.creativegamers.com (et ça, c’est un vrai scoop : absolument personne n’est au courant !).
Certaines parties du projet sont déjà avancées et je lancerai probablement des pré-inscriptions dans les prochaines semaines.



Pour Dark Soul, qu’est-ce qui a été le plus difficile à réaliser ?


Sans doute le système de combat et le système de menu. En plus, ce n’était pas trop mon truc : tout ce qui m’intéressait, c’étaient les aspects scénario et ambiance.
Mais bon, je suis perfectionniste et j’avais envie de faire un truc assez sympa, même si je devais me faire ch*** pour ça.


Quand tu programmais les event pour réaliser 10 secondes de scène en « 3D » pour RQ8, certains maintenant ne jurent plus que par les scripts pré-fait et le plus souvent infonctionnels. Cette simplification de chaque chose rend-elle la création sur RM moins intéressante selon toi ? L’essence même de notre communauté n’est elle pas de trouver par soi-même comment repousser les limites du logiciel ?


Bof, chacun fait ce qu’il veut : il y a tellement d’autres moyens d’être original, notamment par le biais du scénario et de l’univers. Et puis finalement, l’aspect programmation n’a que peu d’intérêt si derrière la trame du jeu a déjà été vue 1000 fois.
Franchement, l’intérêt de RPG Maker et du jeu indépendant en général, c’est l’originalité. Se rapprocher techniquement d’un jeu pro, grâce à de super graphismes ou grâce à une super programmation n’a absolument aucun intérêt si derrière le jeu n’est pas un minimum original. En fait, quoiqu’il arrive, sur le plan technique, le jeu pro restera toujours au dessus.


As-tu encore des contacts avec les anciens de la communauté ?


Je n’en avais plus du tout jusqu’à ce que je me réinscrive sur Facebook (mon pseudo : "Riven Wyse" pour ceux qui veulent reprendre contact). Depuis, j’ai retrouvé quelques makers que j’avais connu autrefois. J’en ai même revu in the real life. C’est vraiment sympa de constater que les liens sont encore là après toutes ces années. Ca donne encore plus envie d’essayer de relancer quelque-chose et de refaire partie de manière plus active à cette communauté.



As-tu joué a des jeux sortis ces 5 dernières années, et si oui lesquels t’ont le plus marqués ?


Je n’ai pas énormément joué à des jeux amateurs ces dernières années (d’ailleurs, je n’ai pas énormément joué à des jeux tout court ^^).
Ceci dit, je peux dire que j’ai été vraiment bluffé par Aedemphia, surtout qu’il s’agit d’un jeu que j’avais connu à ses début puisqu’en 2003 il avait été élu jeu du mois sur Makers Far Place. Outre l’ensemble de ses qualités, je dois avouer qu’autant de persévérance sur autant d’années me laissent rêveur.
Sinon, j’aime bien aussi l’originalité et l’humour déjanté d’un Dark Soul.ace2. Je ne suis absolument pas étonné qu’un jeu comme celui-ci ait rencontré autant de succès.


A l’heure ou la dernière session des Alex d’Or a fait un flop, quel regard portes-tu sur les gens s’occupant du développement de la communauté (ceux d’Oniro, Guelnika, Pandora où autre...) ?


Je suis admiratif de tous ces sites Internet qui perdurent depuis des années et qui continuent à être mis à jour de manière très régulière. Même si je ne suis pas actif au sein de la communauté, j’ai l’occasion de les visiter de temps en temps. Aujourd’hui, ils font vivre la communauté et c’est extrêmement important. Quant aux Alex d’Or, c’est bien dommage. A vrai dire, j’avais failli m’y inscrire sur un coup de tête. Mais bon, même si cela a été un relatif échec, je crois que l’idée d’un concours reste intéressante et qu’il ne faut pas l’abandonner car cela contribue à fédérer la communauté.



On aura le droit à un Dark Soul Director’s Cut Limited Edition ??


A vrai dire, il existe déjà, puisque j’avais fait une version améliorée du chapitre existant. Ceci dit, pour tout vous avouer, cela n’apportait pas grand-chose : quelques corrections de bugs, des dialogues améliorés, et surtout, j’avais pas mal complété la première phase qui se passait dans l’asile, avec entre autre de nouveaux personnages secondaires.


J’avais prévu de ressortir cette version sur Makers Far Place à l’occasion de la reprise des mises à jour du site. Mais bon, c’est toujours pareil avec moi : toujours plein d’idées mais jamais le temps de faire les choses comme il faut...


Plus sérieusement des projets de retour via site ou autre ?


Comme je l’ai dit lors d’une précédente question, mon retour devrait normalement s’effectuer via le site "Creative Gamers" (creativegamers.com). J’espère vraiment que ce site pourra apporter quelque-chose de nouveau au sein de la communauté, sans pour autant faire concurrence aux sites existants car leur présence est extrêmement importante.
Wait & see...


Dark Soul.ace à également connu un gros succès, mais pas pour les mêmes raisons que le tien. As-tu aimé ?


Yep, j’en ai justement parlé précédemment. Et finalement, ça illustre bien ma pensée sur le monde du jeu vidéo amateur : c’est l’originalité qui est le plus important dans une création.


Un petit mot pour les makers et les membres de la communauté actuelle qui lirons ces lignes ?


Continuez à vous amuser et surtout, lâchez-vous dans vos créations. Dès fois, les idées les plus étranges sont aussi les meilleures. Je reste convaincu qu’un jeu amateur peut être aussi prenant, si ce n’est plus, que n’importe-quel jeu pro pour lequel sont investis des millions.
Je crois vraiment à cet univers du jeu amateur, sinon, je n’aurais pas autant envie de me replonger dedans. Bien que je n’aie pas été très actif ces dernières années, je repense très souvent à cette époque dont finalement je retiens énormément de choses positives, avec notamment de très belles rencontres.


Et même si beaucoup de gens pensent que c’était mieux avant, je reste persuadé que le meilleur est à venir.



Un grand merci a El Diablo de nous avoir accordé du temps, pour participé à ce moi spécial "Décennie de Making"...


Et désolé pour ceux qui pensaient à la sortie d’un jeu ou autre, on peu pas faire de miracles non plus ^^

Vos réactions :

AristA le 1er mars 2011 à 22:16 - 11 messages

omgggggggggg

Zam le 1er mars 2011 à 22:22 - 120 messages

Tiens, ça me donne envie d’essayer Dark Soul.

Mortis Ghost le 1er mars 2011 à 22:32 - 9 messages

Voilà qui est épatant. Braveau et merci pour ceci. Savoir que El Diablo compte revenir dans la communauté est plutôt extra, youpie, youpie, balons, fête, joie.


Juste par curiosité, qui a posé les questions de l’interview ?

Zeus81 le 1er mars 2011 à 22:33 - 74 messages

El Dia qui ?

=>[]

Lolow le 1er mars 2011 à 22:34 - 1242 messages

Merci les gens !!


@Morthis : Bah forcément vu les fautes d’orthographe, ça ne peut être que moi :)

Tartopoir le 1er mars 2011 à 22:34 - 21 messages

rha, j’en étais sur par rapport à l’indice !!!

Dans mes souvenirs, il n’y a que Dark Soul <3 !

testament le 1er mars 2011 à 22:38 - 7 messages

ROOOOOOOOOOOH AWESOME

Bravo, bravo, bravo, bravo (je sais copié collé)

Zim le 1er mars 2011 à 22:42 - 31 messages

Interview très instructive. Bravo à Pandora, et merci à El Diablo d’avoir de s’être prêté au jeu. :)

harusame17 le 1er mars 2011 à 22:55 - 147 messages

\o/ il est de retour ^^


Hâte de voir ce que ça va donner ;)

Alex RoiEsper le 2 mars 2011 à 01:18 - 44 messages

Sympa l’interview, à part les fautes et les questions un peu redondantes qu’il faudrait reformuler comme dans les magazines télé. :D


C’est bien de savoir qu’il sera de retour. :)


"toujours plein d’idées mais jamais le temps de faire les choses comme il faut..."

=> Il est un peu comme moi sur ce point là, et comme beaucoup de makers j’imagine...


Je me demande si Makers Far Place continuera à être mis à jour. Et j’avoue que je me perds avec tous ces noms d’anciens sites internet : quels sites appartenaient à qui ?


Je pense que dans toute oeuvre on peut déceler les émotions profondes du créateur, c’est toujours une partie de soi qu’on met en forme et c’est intéressant. Ce côté personnel est une chose qui primera toujours sur les jeux pros, El Diablo a une très bonne analyse à ce propos.


Bref, j’ai hâte de voir ce que va donner le reste du mois de mars, bon courage à l’équipe du site ! (et à El Diablo pour son nouveau site)

Immudelki le 2 mars 2011 à 01:22 - 63 messages

Waw quelle belle exclusivité, merci :D

Léo le 2 mars 2011 à 01:33 - 271 messages

Génial. Superbe. Vive Pandora.

Imperium le 2 mars 2011 à 07:49 - 114 messages

Belle interview, très mature. J’avais beaucoup aimé Dark Soul. Son retour est une très bonne nouvelle.

Dude le 2 mars 2011 à 09:22 - 93 messages

Excellent ;

Merci Pandora et El Diablo :)

nuki le 2 mars 2011 à 14:37 - 131 messages

Bon retour Papy =)

Alkanédon le 2 mars 2011 à 21:25 - 6 messages

Wayy, une bonne nouvelle !

Bon retour le Diable ! :)

Fox le 2 mars 2011 à 22:06 - 2 messages

mars 02 09:17:49 <_Fox_> hoho soirée spéciale sur pandora

mars 02 09:17:58 <_Fox_> inb4 le retour d’el diablo

Kenetec le 3 mars 2011 à 21:56 - 62 messages

Super interview !


El Diabo, si tu lis ça : Je te kiff. :D

Tartopoir le 3 mars 2011 à 23:30 - 21 messages

Bonne idée ça pour les déclarations d’amour :

El Diablo et Cornemuse : je vous aime au travers de vos œuvres.


Ps : Kanetec t’as fait une faute sur "El Diablo", trop impardonnable T_T

Ccd-ToF le 4 mars 2011 à 04:44 - 514 messages

CLasse ! ^^

Thery le 26 mars 2011 à 16:49 - 97 messages

Voilà qui me rappelle tous plein de souvenirs, quand j’avais joué à Dark soul à sa sortie. Et je suivais les news de Makers Far Place avec assiduité, même si à l’époque je ne postais pas sur les sites de rpg making ! Bref j’aime bien la vision de El Diablo dans laquelle je me reconnais pas mal, je lui souhaite donc bonne continuation dans ses projets ;).